Insertion des diplômés IM


Débouchés

  • Dès l’obtention du grade de Master, les diplômés peuvent viser les emplois d’ingénieur d’études* (par ex. en production/purification des protéines recombinantes), ingénieur en plateforme* technologique (privée ou publique), d’ingénieur d’application*, d’ingénieur en recherche et développement* au sein des industries ou organismes publiques du secteur des Sciences de la Vie.
  • Les diplômés peuvent aussi s’orienter vers la préparation d’un doctorat financé par une bourse ministérielle ou sur contrat CIFRE ou par des appels d’offre d’associations caritatives.

*, Fiches Métiers correspondantes (ROME) : Recherche en sciences de l’univers, de la matière et du vivant (K2402) ; Management et ingénierie études, recherche et développement industriel (H1206).

 

Insertion des diplômés du parcours Ingénierie Moléculaire

L’insertion des diplômés à 6 mois et 18 mois après l’obtention du diplôme fait l’objet d’un suivi par l’Observatoire de la Vie Universitaire – Délégation de l’aide au Pilotage et Qualité, Université de Lorraine. Les enquêtes d’insertion des diplômés du parcours Ingénierie Moléculaire sont consultables sur les pages dédiées et correspondant à la période 2010/2013 (insertion IM 2010/2013) ou depuis 2014 (insertion IM 2014).

A noter :  Pour la période 2010/2013, les résultats des enquêtes sont présentés par les intitulés des Spécialités et des Masters de l’ancienne habilitation (IM = Génie Protéique et Ingénierie des Enzymes). A partir de 2014, les résultats englobent l’ensemble des parcours de la spécialité BMBIPT.