Présentation GC


Présentation

La spécialité Génie Cellulaire s’adresse aux étudiants désireux :

  • de rejoindre l’industrie pharmaceutique ou les entreprises des Sciences du Vivant qui constituent le secteur des Biotechnologies. Ces entreprises investissent plus de 10 % de leurs chiffres d’affaires dans le secteur R&D construit autour de plateforme technologique en Biologie Cellulaire et/ou Moléculaire ou Bio-ingénierie/production. 33 % des effectifs de ces entreprises sont représentés par des diplômés en Master (selon Panorama des Biotechnologies, 2013).
  • de poursuivre en Doctorat. L’étudiant dispose d’un contrat doctoral ( obtenu à la suite du concours auprès d’une Ecole Doctorale) ou d’une convention CIFRE  (Convention Industrielle de Formation par la Recherche, CIFRE) ou d’un contrat sur fond propre du laboratoire d’accueil). Les candidats qui souhaitent se présenter au concours des Ecoles Doctorales en France pour l’obtention d’un Contrat Doctoral présenteront leur mémoire en juin.
  • La Spécialité est proposée en formation par l’alternance selon la modalité du contrat de professionnalisation (GC alternance).

 

La spécialité Génie Cellulaire est une des quatre Spécialités du Master Biosciences et Ingénierie de la Santé (MBSIS), issu de la fusion des Masters Sciences de la Vie et de la Santé et Ingénierie de la Santé et Sciences du Médicament. Le Master BSIS a obtenu la note d’appréciation « A » (notation de A à C) au cours de l’évaluation par l’Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (AERES ; www.aeres-evaluation.fr/). Les enseignements sont dispensés sur le site nancéen de l’Université Lorraine, à la Faculté des Sciences et Technologies, Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Ecole Nationale Supérieure des Sciences Alimentaire et Industries Alimentaires.

 

Objectifs

La Spécialité Génie Cellulaire a pour objectif principal de préparer chaque candidat aux fonctions de cadre et d’encadrement (cadre/ingénieur) dans des équipes de R&D au sein d’entreprises du secteur Pharmaceutique, des Biotechnologies ou d’instituts publics.

Le candidat sera capable à la fin de sa formation  de développer des stratégies cellulaires pour la production de cellules, virus, métabolites ou molécules d’intérêt et de réaliser le suivi de production ; de conduire des projets d’étude sur les effets de molécules sur une protéine cible ou l’expression et les fonctions d’un gène.

Les compétences transversales qui seront acquises sont l’autonomie, l’adaptabilité, l’esprit critique, l’esprit d’innovation ou la curiosité, le savoir être écrire et apprendre, le savoir organiser, analyser, juger et décider. Ces aptitudes sont également renseignées par le maître de stage et transmises au responsable de la spécialité à la fin du stage. Ces données font partie intégrante de la notation finale du stage.

La formation professionnelle est apportée au cours du premier semestre sous la forme de projets (projets industriels, projet d’application, projet tuteuré), de présentations orales dans les différentes unités d’enseignements (management, communication, restitution des projets devant jury), de travaux pratiques et rédaction des rapports correspondants, et la connaissance du milieu industriel (management). Le stage de fin d’études, au second semestre (6 mois) en entreprise ou unité de recherche, complète le dispositif de formation proposée. Les candidats ont également la possibilité de s’appuyer sur plusieurs enseignements d’UE proposés en option dans les parcours de M1 (développement d’Approche par Problème, introduction à la notion de projet ou définition des entreprises de Biotechnologie…).

 

Organisation de la Spécialité

  • Semestre 9

Organisation de la Spécialité

400 heures d’enseignements dont 215 heures consacrées à des enseignements de professionnalisation (Management & Communication/Anglais, Activités de Mise en Situation) et 185 heures d’enseignements disciplinaires incluant les conférences (Pour plus de détails consultez la page  contenu pédagogique).

 

 

 

 

  • Semestre 10
    • Stage de 6 mois en entreprise dans le secteur R&D ou en laboratoire public (la durée du stage est limitée légalement depuis juillet 2013 en France). Le stage est d’une durée de 10 mois  pour la formation par l’alternance (cf ci-dessous; liste des entreprises ayant accueilli un étudiant GC en stage).
    • Une visite sur le lieu de stage du candidat est organisée à mi-parcours sur la période mai/juin
    • Lieu de stage (résultats des trois dernières promotions 2012 à 2014 soit 37 diplômés). En entreprise, les stages sont réalisés dans le Département Recherche & Développement de sociétés pharmaceutiques (GSK ou UCB Pharma, Belgique ; Novartis ou Nestlé, Suisse ; Ipsen, les Ulis ; Transgène, Strasbourg), de PME (Firalis,Hunigue ; Genclis, Nancy ; BASF Beauty Care – cosmétologie, Pulnoy), de start up (Promothera Biosciences, Belgique ; CyberNano ou Inotrem, Nancy). 54% des stages sont ainsi réalisés en entreprise. 46% des diplômés réalisent le stage de fin d’études dans un laboratoire du secteur public en France (Institut Gustave Roussy, INRS- Nancy, Unité INSERM ou CNRS à Villejuif, Lille, Lyon, Nancy ou Strasbourg) ou en Europe (Université ou Luxembourg Institute of Health, Grand-Duché du Luxembourg). En résultats cumulés, sans distinction entre entreprise et secteur public, 22% des stages de fin d’études ont été réalisés en Lorraine, 32% en Europe, et 46% en France hors Lorraine.

 

  • Processus Qualité

Dans le cadre  de la démarche Qualité  des formations, l’équipe pédagogique  a mis en place plusieurs actions :

  • Evaluation des enseignements  de la Spécialité à la suite du semestre 9  (cours magistraux, travaux dirigés et travaux pratiques) sous la forme d’un questionnaire en ligne. Cette démarche est réalisé avec la Délégation à l’Aide et au Pilotage  de la Qualité (DAPEQ) de l’Université de Lorraine
  • Retour d’expérience – stages de fin d’études (REX) sous la forme d’un questionnaire en ligne. Il s’agit pour le candidat  d’évaluer la période de stage vis-à-vis de son projet personnel et professionnel
  • Rédaction du Portefeuille d’Expériences et de Compétences afin de définir/conforter le projet personnel et professionnel de chaque candidat. Cette démarche est accompagnée et réalisée à partir de plateformes existantes (PEC ou Lorfolio).

 

  • Entreprises/laboratoires publics ayant participé à la formation des diplômés (stage)
Entreprises

Addex Pharmaceuticals

Genève (Suisse)

Aventis

Lyon

Alveole

Paris

BASF Beauty Care

Pulnoy

Bio Rad

Stenvoorde

Biomérieux

Craponne

Biotem

Grenoble

Cybernano

Vandoeuvre-lès-Nancy

DSM – Research Centre for Animal Nutrition and Health

Village-Neuf

Etap

Vandoeuvre-lès-Nancy

Galapagos SASU

Romainville

Genclis

Vandoeuvre-lès-Nancy

GlaxoSmithkline Biologicals

Rixensart (Belgique)

iDD Biotech

Lyon (France)

Institut Pasteur

Paris

Institut Pierre Fabre

Toulouse

Institut Pierre Fabre

St Julien en Genevois

Inotrem

Vandoeuvre-lès-Nancy

Ipsen

Les Ulis

Merck Serono Biotech Production

Corsier-sur-Vevey (Suisse)

Nestlé

Lausanne (Suisse)

Novartis

Bâle (Suisse)

Novotec

Lyon

Oncodesign

Dijon

Pharmacelsus

Sarrebrück (Allemagne)

Polyplus Transfection

Strasbourg

Promothera

Mont-Saint-Guibert (Belgique)

ProteoGenix

Strasbourg

 PX’ Therapeutics  Grenoble
 Sanofi-Synthelabo  Strasbourg
 Servier  Croissy sur Seine
Silab  Brive-La-Gaillarde
 Texcell  Evry
 Transgène  Illkirch Graffenstaden
 Trophos  Marseille
UCB Pharma SA

Braine-l’Alleud (Belgique)

Valneva (anciennement Vivalis) Nantes
Vetoquinol Lure
Virbac Nice

 

Instituts publics et associations 

Centre Européen d’Etude du Diabète

Strasbourg

Luxembourg Institute of Health

Luxembourg (Grand-Duché du Luxembourg)

Ecole Nationale Supérieure

Lyon

Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires – Université de Lorraine

Vandoeuvre les Nancy

Ecole Nationale Supérieure de Biotechnologies Université de Strasbourg

Illkirch Graffenstaden

Genethon

Evry

Institut National de Recherche et Sécurité

Vandoeuvre les Nancy

INSERM

Nantes, Grenoble, Toulouse

Institut de Cancérologie de Lorraine

Vandoeuvre les Nancy

Institut Gustave Roussy

Villejuif

Institut Paoli Calmettes

Marseille

Université de Luxembourg

Luxembourg (Grand-Duché du Luxembourg)