Présentation BBMRC


Présentation & Objectifs

Le parcours Biochimie, Biologie Moléculaire et Régulations Cellulaires (BBMRC) se donne pour objectif d’assurer l’acquisition d’un champ de connaissances fondamentales et de pratiques expérimentales modernes en biochimie, enzymologie moléculaire, biologie moléculaire et biologie cellulaire, complété par une spécialisation liée au projet professionnel. Les enseignements abordent les concepts et les systèmes biologiques au niveau moléculaire et supramoléculaire, en intégrant la fonction des biomolécules et macro-complexes biologiques dans le contexte des organites et des cellules. L’équipe pédagogique est constituée d’enseignants-chercheurs et de chercheurs en activité dans les laboratoires de recherche de l’Université de Lorraine.

 

Organisation de la formation

L’année de M1 s’organise en deux semestres de 30 crédits européens (ECTS) chacun (Parcours BBMRC).

  • Le premier semestre assurant le socle de connaissances fondamentales comprend un ensemble de 6 UE obligatoires d’ossature : 1 UE de 3 crédits (7.405) et 4 UE (7.401, 7.402, 7.403, 7.404) de 6 crédits dont l’une (UE 7.403) est commune avec le M1 du parcours Biologie Cellulaire et Physiologie (BCP), le tout complété par une UE de 3 crédits (7.500) de préparation à l’insertion professionnelle et d’entretien des acquis de l’emploi de l’anglais et de son utilisation dans l’activité scientifique.
  • Au second semestre, les étudiants poursuivent leur formation de base par 1 UE obligatoire de 6 crédits (8.402) et entament une spécialisation en rapport avec leur projet professionnel et la spécialité qui sera suivie en M2, par le choix,
    • de 2 UE obligatoires de 3 crédits chacune (UE 8.403 et 8.404)
    • de 4 UE au choix parmi une banque de 8 UE de différenciation et comptant 3 crédits chacune (UE 8.405, 8.406, 8.407, 8.408, 8.409, 8.410, 8.411, et 8.304).
  • La formation est complétée par un stage de 8 semaines que les étudiants choisiront en laboratoire de recherche académique ou privé.

 

Poursuite d’Etudes

– Intégration de l’une des spécialités de M2 du Master Biosciences et Ingénierie de la Santé
  • Biotechnologies Moléculaires et BioIngénierie – Physiopathologie et Thérapeutique  et l’un de ses parcours
    • Aspects Moléculaires et Intégrés de la Physiopathologie (AMIP)
    • BioIngénierie Médicament NanoSanté (BIMNS)
    • Ingénierie Moléculaire (IM)
    • RNA Enzymes Sciences (RNAES)
  • Génie Cellulaire (GC)
– Intégration dans une Spécialité (M2) dans une autre université française
– Intégration dans une Ecole d’Ingénieur (selon les modalités de sélection des Ecoles concernées)

 

Conditions d’accès

  • De droit pour les diplômés des Licences dispensées à l’UL (Sciences de la Vie, Sciences pour la Santé, Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) ou Sciences de l’Ingénieur). Le parcours  Biochimie, Biologie Moléculaire de la licence Sciences de la Vie  (Licence SV) étant le plus adapté.
  • Sur dossier : licences équivalentes d’autres universités, étudiants d’autres Masters ou d’écoles d’ingénieurs mono- ou pluri-disciplinaires, en France ou à l’étranger.

 

Les modalités de candidature et inscription sont décrites à la page dédiée (candidature et inscription).