Contenu pédagogique BIM


SEMESTRE 7

 

  • Unités d’Enseignement d’ossature

 

M.BSIS.7.101 – Insertion professionnelle (30 h CM)

Présentation d’activités, d’expériences et de parcours individuels associés à divers environnements professionnels.
Préparation au stage : règles hygiène-sécurité en laboratoire, consignes rédaction d’un mémoire de stage.

 

M.BSIS.7.102 – Communication et projet professionnel (30 h CM)

Préparer l’étudiant à la recherche d’un emploi à l’issue du Master, en adéquation avec les compétences acquises et le projet personnel (Bilan personnel et bilan de compétences, Métiers, perspectives, connaissance du monde professionnel, marché de l’emploi, Techniques de recherche de stage et d’emploi, simulations d’entretiens d’embauche).

 

M.BSIS.7.302 – Initiation à l’expertise pharmacologique préclinique du médicament (6h CM, 8 h TD, 16h TP)

Cours Magistraux : Notions de base sur le dossier d’expertise préclinique, partie pharmacologie, sur la pharmacologie primaire, secondaire et de sécurité (étude réglementaire systématique de l’impact des médicaments sur les fonctions vitales de l’organisme) et sur le dossier CTD partie IV (the Common Technical Document (CTD) for the Registration of Pharmaceuticals for Humans (= une guideline approuvée par ICH (International Conference on Harmonisation).
Travaux Dirigés : Prise de connaissance de l’objectif d’expériences d’évaluation des propriétés pharmacologiques de substances médicamenteuses in vivo.
Travaux Pratiques : Expérimentation in vivo : évaluation des propriétés pharmacologiques de substances médicamenteuses. Réalisation des expériences planifiées précédemment.

 

M.BSIS.7.303 – Agents anti-infectieux : origines, mécanismes d’action, modes de résistances des agents infectieux (27h CM, 3h TD)

Cours Magistraux : Aspects fondamentaux sur les mécanismes d’action des agents anti-infectieux – Aspects fondamentaux sur les mécanismes de résistance aux agents anti-infectieux – Les voies d’obtention des agents anti-infectieux – La défense immune contre les agents infectieux – Antiseptiques et désinfectants dans la lutte anti-infectieuse.
Travaux Dirigés : Analyse d’articles scientifiques.

 

M.BSIS.7.304 – Bases pharmacologiques des Thérapeutiques (30h CM)

Récepteurs, canaux et signalisation intracellulaire – Médiateurs et mécanismes pharmacologiques – Pharmacocinétique, métabolisme et polymorphisme – Evaluation préclinique et clinique des médicaments – Analyse d’article.

 

M.BSIS.7.305 – Introduction à la thérapie cellulaire (27h CM, 3h TD)

Présentation générale des cellules souches et des mécanismes de régulation (différenciation, auto-renouvellement) – Présentation des caractéristiques des principaux types de cellules souches (embryonnaires, IPs, hématopoïétiques, mésenchymateuses, foetales, d’organes…) – Exemples de Dysfonctionnements des cellules souches : conséquences cliniques – Exemple d’applications cliniques des cellules souches : Greffes de cellules souches hématopoïétiques incluant des rappels d’immunologie et de compatibilité HLA, utilisation des CSM – Rôle d’une unité de Thérapie cellulaire dans la préparation et la transformation des cellules souches (production et contrôle qualité). Visite d’une Unité de Thérapie cellulaire.

 

M.BSIS.7.306 – Physiopathologie des grands systèmes : marqueurs biologiques et médicaments (24h CM, 6h TP)

Cours Magistraux : Mécanismes physiopathologiques des grandes affections : anomalies du métabolisme glucidique, du métabolisme des protéines, des fonctions d’épuration rénale, dyslipidémies et maladies du système cardiovasculaire – Marqueurs biologiques utilisés dans l’exploration de ces affections et principales stratégies thérapeutiques.
Travaux Pratiques : Réalisation d’un bilan biologique.

 

M.BSIS.7.307 – Intoxications et intoxinations – approche clinique et moléculaire (21h CM, 3h TD, 6h TP)

Mécanismes moléculaires et cellulaires, tableau clinique des différents types d’intoxications et d’intoxinations – Techniques d’analyse des poisons – Toxicologie générale et alimentaire – Exposé de cas cliniques d’intoxication – Criminalistique : empoisonnement au fil des Siècles.

 

M.BSIS.7.308 – Contrôle du médicament et Qualité (16.5h CM, 4.5h TD, 12h TP)

Le contrôle du médicament : Les référentiels : Pharmacopée Européenne, USP, ICH, FDA… – Le contrôle des matières premières et des produits finis – Le contrôle des impuretés, stratégie analytique – La validation des méthodes analytiques – Introduction au dossier d’AMM.
Qualité : Définitions et principes – Les référentiels – Assurance Qualité – Procédures- Amélioration continue.

 

 

  • Unités d’Enseignement Optionnelles

 

M.BSIS.7.107 – Techniques d’Analyses Biomédicales et Qualité (24h CM, 9h TD)

Instrumentations et Lasers : Principes fondamentaux en photophysique – Type et famille de lasers et de détecteurs (UV-Vis-IR).
Applications Médicales : Photomédecine.
Plateaux Techniques : Chaque intervention comprend une présentation de l’activité du plateau technique, de la démarche qualité, du principe physique mis en œuvre et des applications (biologie ou non) : Biochimie – Imagerie de fluorescence : microscopie conventionnelle et déconvolution, microscopie confocale, microscopie multi-photon, imagerie de durée de vie, FRAP-FRET.
Qualité : Démarches et procédures en ingénierie cellulaire et tissulaire – Mise en œuvre au sein des services techniques et biomédicaux.

 

M.BSIS.7.207 – Pathologies professionnelles (30h CM)

Pathologies respiratoires, Pathologies cutanées, Cancers professionnels.

 

M.BSIS.7.309 – Méthodologies de la recherche médicale et chirurgicale (30h CM)

Information scientifique et techniques de communications – Méthodes en biologie moléculaire, génomique, protéomique – Méthodes en biologie cellulaire, d’organes et d’organisme – Applications en pathologies médicales – Applications en recherche chirurgicale – Applications en biothérapies innovantes.

 

M.BSIS.7.310 – Traceurs – Imagerie fonctionnelle et moléculaire (24h CM, 6h TD)

Cours Magistraux : Bases méthodologiques : principales techniques d’imagerie (Médecine Nucléaire, Rx, IRM, Echographie) ; principaux traceurs ; propriétés et cinétique des traceurs ; ciblage de molécules, de récepteurs ou de groupes cellulaires ; étude de la perfusion, du métabolisme et de la fonction d’un organe ; généralités sur l’imagerie thérapeutique. – Exemples d’applications : dans les domaines cardio-vasculaire, neurologique, rénal et cancérologique ; applications thérapeutiques, radiothérapie métabolique, efficacité des traitements; imagerie de nouveaux traitements (médicaments, thérapie cellulaire, thérapie génique).
Travaux Dirigés : choix d’un sujet de recherche bibliographique sur traceur et/ou d’imagerie médicale; recherche de documents scientifiques se rapportant au thème (banque de données – Internet…) ; analyse des documents et présentation synthétique sous la forme d’un diaporama en anglais.

 

 

SEMESTRE 8

 

 

  • Unités d’Enseignement d’ossature

 

M.BSIS.8.000 – Stage

Expérience professionnelle en fonction du projet personnel du candidat (Stage de 8 semaines).

 

M.BSIS.8.303 – Biotechnologies : applications pharmaceutiques (18h CM, 12h TP)

Introduction, la démarche en biotechnologie, concept et définition –  TP : Fermentations industrielles.

 

M.BSIS.8.307 – Pharmacologie Clinique (30h CM)

Devenir du médicament dans l’organisme (Modélisation pharmacocinétique, suivi thérapeutique pharmacologique, transport membranaire des médicaments), Facteurs de variation de l’effet pharmacologique (Variations de la réponse aux médicaments, interactions médicamenteuses,  pharmacogénétique), Recherche et développement des médicaments.
Travail personnel de lecture critique d’articles dans le domaine.

 

M.BSIS.8.309 – Pharmacogénétique/ Pharmacogénomique : Thérapie personnalisée (18h CM, 3h TD, 9h TP)

Introduction, démarche en pharmacogénétique et génomique, SNPs des gènes des enzymes de métabolisme des médicaments, conséquences de ces variations génétiques sur le devenir et l’effet d’un médicament. – Traitement adapté en se basant sur la carte génétique de l’individu « Thérapie personnalisée ».

 

 

  • Unités d’enseignement optionnelles

 

M.BSIS.8.302 – Médicaments et ciblage thérapeutique en cancérologie (30h CM)

Connaissances de base des modes d’action des médicaments utilisés et en développement en cancérologie (Vectorisation, ciblage et adressage, Notions de diagnostic moléculaire, Médicaments de chimiothérapie, Radiothérapie, Thérapie photodynamique, Immunothérapie, vaccin thérapeutique).

 

M.BSIS.8.304 – Bases moléculaires des pathologies (26 h CM, 4 h TD)

Présentation d’exemples d’acteurs et de mécanismes moléculaires ubiquitaires ayant un rôle avéré dans plusieurs domaines de la pathologie (stress oxydant, apoptose..).
Mécanismes physiopathologiques de maladies acquises ou héréditaires à l’échelle moléculaire permettant d’en comprendre les manifestations cliniques, l’histoire naturelle , les stratégies diagnostiques et thérapeutiques (malnutritions, dysthyroïdies, troubles du métabolisme phosphocalcique).
Aide à l’analyse et à la lecture critique d’articles.

 

M.BSIS.8.305 – Génétique humaine (15h CM, 15h TD)

Les chromosomes humains – La transmission des caractères – Cartographies génétique et physique – La recherche et l’évaluation de gènes candidats pour les maladies génétiques humaines – Les différentes anomalies moléculaires – Le diagnostic moléculaire – Les anomalies complexes.

 

M.BSIS.8.306 – Biotechnologie et vectorisation (28h CM, 2h TD)

L’UE comprend des enseignements disciplinaires et transversaux dans le domaine des Biotechnologies et de la vectorisation; elle a pour but, (i) de donner aux étudiants des connaissances solides en biotechnologie (procédés industriels, culture primaire, cellules souches primaires), et (i) d’apporter un pré-requis au domaine des nano-vecteurs et de leurs applications actuelles et futures en cancérologie et aux méthodes de travail de type plans d’expérience.

 

M.BSIS.8.308 – La biomécanique du vivant, outil des méthodes de bioingénierie (30h CM)

Biomécanique des solides : Force, contrainte, déformation – Loi de comportement, élasticité, viscoélasticité- Résistance des matériaux.
Biomécanique des fluides : – Contrainte, vitesse de cisaillement, viscosité – Loi de comportement, viscoélasticité – Ecoulements de Poiseuille et de Couette – Application aux écoulements sanguins.

 

M.BSIS.8.310 – Signalisation cellulaire et stress oxydant – Biomarqueurs et méthodologies (15h CM, 3h TD, 12h TP)

Cours Magistraux : Origine des EROs et ERNs et leur rôle dans la signalisation redox et dans le stress oxydant – Méthodes analytiques associées à l’évaluation des espèces réactives de l’oxygène et de l’azote (EROs et ERNs) – Systèmes anti-oxydants enzymatiques et non enzymatiques – Médiateurs gazeux redox (NO, H2S) – Modifications post-traductionnelles des protéines – Mécanismes toxiques du stress oxydant ( biomarqueurs du stress oxydant et méthodes analytiques associées, pathologies et syndromes métaboliques associés, mode d’action des médicaments en relation avec le stress oxydant , état de l’art en formulation).
Travaux Dirigés : analyse bibliographique de différents items choisis parmi ceux traités en cours magistraux finalisés par la rédaction d’un projet accompagné d’une présentation orale.
Travaux Pratiques : 1°) Variation de la teneur en GSH au cours de l’exposition à un oxydant d’une culture cellulaire, 2°) Analyse des dommages aux constituants cellulaires lors d’un stress oxydant.

 

M.BSIS.8.311 – Immunopathologie et Immunothérapies (15h CM, 15h TD)

Physiologie immunitaire dans les défenses anti-infectieuses et anti-tumorales – Tolérance systémique et muqueuse – Au niveau tissulaire: concept d’immunités locales – Au niveau cellulaire: concepts de coopérations et de migrations cellulaires – Au niveau moléculaire: concepts de coopérations et d’interactions – Intégration des méthodes immunologiques dans les techniques utilisées en immunodiagnostic – Approfondissement des mécanismes physiopathologiques mis en jeu dans les inflammations chroniques, les maladies auto-immunes, et les déficits immunitaires acquis – Bases moléculaires, cellulaires et physiologiques des immunothérapies et biothérapies (anticorps monoclonaux, vaccinations) proposées en cancérologie, allergologie et maladies auto-immunes.

 

M.BSIS.7.104 – Maintenance des équipements biomédicaux (34h CM)

Fonctionnement des dispositifs médicaux : échographe, salles de radiologie conventionnelle et numérique, scanner , électrocardiographe…
Dosimétrie et qualité image en radiologie. Le contrôle qualité en échographie.
Compatibilité électromagnétique en milieu hospitalier (norme CEI IEC 601-1-2).
Contrats de maintenances.
Matériovigilance et gestion des risques liés à l’exploitation des dispositifs médicaux.
Réalisation d’un appel d’offres en milieu hospitalier.
Intérêt de l’outil GMAO pour la maintenance et l’application des décrets associés.
Rôle de l’ingénieur biomédical en normalisation (AFNOR).

 

M.BSIS.7.105 – Biologie pour les Techniques Biomédicales – A (30h CM)

Ventilation/respiration : Aspects anatomiques et mécaniques, Ventilateurs artificiels – Respiration cellulaire – Oxymétrie de pouls.
Réseau vasculaire : Anatomo-physiologie – Mesures de pressions artérielles – Coronarographie.
Muscles : Anatomo-physiologie (muscles striés et lisse)- Mécanique de la contraction du muscle squelettique, Electromyologie (EMG, ENMG) – Mécanique de la contraction du muscle lisse, Appareil endocrinien – Electrohystérographie et tocographie.

 

M.BSIS.7.205 – Les outils de l’ergonome (20h TD, 8h TP)

Chronique d’activité, Méthode 3M, OSHA, Fréquence cardiaque, …

 

M.BSIS.7.206 – Démarche de prévention des TMS (30h CM)

AT/MP : Tarification, compte employeur, Arbre des causes.
Physiopathologie des TMS : coiffe des rotateurs, épicondylite, épithrochléite, syndromes canalaires (Loge de Guyon, canal Carpien), …
Prévention des TMS / Démarche.

 

M.BSIS.7.207 – Pathologies professionnelles (30h CM)

Pathologies respiratoires, Pathologies cutanées, Cancers professionnels.

 

M.BSIS.8.406 – Modélisation moléculaire (3 ECTS, 14 h CM, 6 h TD, 10 h TP) – Nadir Mrabet

Modélisation moléculaire des protéines.
Langage booléen.
Importance du choix des librairies de paramètres géométriques et énergétiques dans toute démarche de modélisation moléculaire.
Importance de la construction et de l’optimisation des atomes d’hydrogène (≥ 50 % des atomes d’une molécule biologique) pour le calcul d’énergie.
Exemples d’algorithmes du calcul d’énergie.
Méthode analytique du calcul des surfaces et volumes des macromolécules biologiques et leur implication dans l’évaluation d’interactions protéine/ligand.
Alignement structural et modélisation par homologie.

 

M.BSIS.8.407 – Reconnaissance biomoléculaire (3 ECTS, 14 h CM, 6 h TD, 10 h TP) – Nadir Mrabet, Hortense Mazon, Guillermo Mulliert

Compréhension des aspects structuraux et moléculaires dans les interactions protéine/ligand et des mécanismes impliqués dans la reconnaissance moléculaire.
Compréhension de la problématique de la conception du médicament jusqu’à l’AMM.
Acquisition des notions fondamentales dans le traçage d’évolution des sites de reconnaissance dans les protéines.
Compréhension des modes de reconnaissance moléculaire des protéines sans structure intrinsèque.
Conception de mimes peptidiques linéaires à partir d’épitopes de structure 3D connue.
Techniques d’étude des interactions protéine/protéine, protéine/ligand : Acquisition des notions fondamentales en spectrométrie de masse et en microcalorimétrie (ITC, DSC).

 

M.BSIS.8.507 – Bases moléculaires et cellulaires de l’oncogenèse (24h CM, 6h TD)

Nature et biologie des différentes tumeurs – Mécanismes moléculaires de la carcinogenèse – Relation cellules tumorales et stroma, la transition épithélio-mésenchymateuse et les capacités invasives des cellules tumorales – Relation cellules tumorales et cellules immunitaires – Mécanismes moléculaires et cellulaires de l’angiogenèse tumorale – Génétique et épigénétique du cancer.